NEWS

Syrie

Europe 1

26/08/2013

Billet du jour

LE POINT DE VUE DE - Pour Agnès Levallois, le régime a eu le temps de faire disparaître les preuves d’une attaque chimique.

L’INFO. La pression internationale s’accentue sur Bachar al-Assad, accusé par la communauté internationale d’attaques chimiques sur sa population. Mais le régime n’en a cure et juge lundi ces affirmations "insensées". Lundi, les experts de l’ONU vont se rendre sur place pour enquêter mais cinq jours après les faits, les Occidentaux ont peu d’espoirs d’obtenir des preuves tangibles de la responsabilité de Damas.


Cliquer pour lire la suite

Retour